top of page
Rechercher

Le monde réel ne peut satisfaite les aspirations de l'esprit, 16.02.2023 - 12.03.2023

L'expostion du photographe Gerardo Klint Montiel,

"Le monde réel ne peut satisfaite les aspirations de l'esprit"

La nature ne se manifeste pas par elle-même uniquement. Sa représentation devant le monde rationnel permet de se placer hors de soi pour tenter de satisfaire les aspirations de l’esprit. Comment saisir la cadence dans la houle des tempêtes intérieures ? Comment se pencher puis se jeter librement dans la nature psychique ? L’instant comme événement, pour ensuite vivre le temps intérieur subjectif. « Le monde réel ne peut satisfaire les aspirations de l’esprit », est une sélection de la série FINLANDE (2018-2022) réalisée au Canada et au Mexique. En espagnol, le mot Finlande peut être un jeu de mots. FINLANDE ; c’est la fin de la terre, la fin du voyage, de ce phénomène étrange qu’on appelle la photographie.

-Gerardo Montiel Klint

Gerardo Montiel Klint (Mexique.1968). Photographe, enseignant et écrivain. il s'intéresse particulièrement à l'image photographique en tant que phénomène de transition idéologique et ses répercussions sur l'agenda public. Ses œuvres se trouvent dans des collections de musées aux États-Unis, au Japon, en Chine, au Brésil, en Espagne, au Danemark, en Hongrie et au Mexique. Il est membre du Système national des créateurs d'art, a reçu le prix d'acquisition aux XIIIe et XIe Biennales de photographie du Mexique, et la médaille d'argent mexicaine de Bellas Artes 2008. Il est cofondateur de la plateforme Hydra, conseiller du magazine EXIT (Espagne), conseiller de la Getty Foundation et du San Diego Museum of Photographic Arts MOPA SD 2013-2017 (États-Unis), membre du conseil consultatif du magazine Alquimia (Sistema Nacional de Fototecas, Mexique). Son activité professionnelle concerne la photographie et l'image, et oscille entre les expositions de son travail, le commissariat d'exposition, les consultations auprès de musées et d'éditeurs, ainsi que la production théorique.




11 vues0 commentaire

Comments


bottom of page